grimporama.com

Les noeuds d'encordements en escalade

 

.

Les noeuds d'encordement, leurs réalisations, avantages, inconvénients...

- Le noeud en huit

- Réalisation :
Réaliser une première boucle en forme de huit, Faire passer ensuite le brin libre dans tous les passants du baudrier. Puis, tricoter le noeud à l'envers.

- Sécurité et efficacité :
Laisser un brin libre supérieur à 10 cm. Ne pas entrecroiser les brins, sinon le noeud est plus difficile à défaire. Ce noeud est facilement vérifiable visuellement contrairement au noeud de chaise. Noeud pour l'initiation à l'escalade en tête.

- Le noeud de chaise

Réalisation plus complexe que le noeud en huit.

- Sécurité :
Faire un noeud d'arrêt pour terminer le noeud.

- Avantage :
Se défait facilement, même après une mise en tension, due à un vol par exemple. Possibilité de le réaliser d'une seule main.

- Inconvénient :
Difficile à vérifier et à faire, ce noeud est peu adapté à l'initiation.

- La Queue de vache à la taille

La queue de vache à la taille ou directement sur le baudrier pour un atelier d'assurage-poulie.

- Sécurité :
Bien la serrer : il doit être difficile de passer sa main entre la corde et son ventre. Laisser un bout libre supérieur à 10 cm. S'il est trop long, le ranger autour de la taille afin qu'il ne gêne pas lors de la progression.


© Copyright Grimporama.com