grimporama.com

Falaises

Saoû (Drôme) - Géologie

 
La géologie du Saoû :

Une géologie pour le moins originale. Lors du soulèvement des Alpes, la couche de roche a été plissée et fracturée donnant des plis en creux, les synclinaux. Le massif de Saoû est en fait le creu d'un pli géologique juché en hauteur, d'où le nom de synclinal perché.
Ce site est limité à l'est par "Les Trois Becs" et à l'ouest par "La Roche Colombe" et l'ensemble est entouré de hautes falaises de calcaire de nature parfois très différente.
A l'intérieur de ce vaste synclinal perché se dévellope la superbe forêt de Saoû, un espace sauvage de plus de 2500 hectares.

En dehors du site de "La Graville" qui est du calcaire gréseux, les falaises équipées pour l'escalade sont constituées de calcaire turonien (calcaire à silex).

Géologie généralités, définitions :
Calcaire :
Roche sédimentaire formée de carbonate de calcium. La formation du calcaire peut-être :
- D'origine organique : calcaires à foraminifères (dont la craie), calcaires coquilliers.
- D'origine chimique : calcite, calcaire oolithique, pisolithique, lithographique.

Sédimentaire (roche) :
Roche issue de débris arrachés aux autres roches, transformés en roches par diagenèse, transformations physique (dessication, humidification) et chimique (oxydation). Se présentent en strates.
On distingue selon leur origine : calcaire, argileuse, siliceuse, salines, carbonées.

Calcaire turonien :
Ce calcaire à silex dans l'échelle des temps fossilifères se situe dans le Crétacé supérieur et date d'environ 95 millions d'années.

Le silex :
Roche siliceuse formant des alignements de rognons dans la craie du crétacé. D’ordinaire noir à gris clair, il présente parfois une patine blanchâtre du fait de l’altération extérieure.

© Copyright Grimporama.com