grimporama.com

La géologie

 

.

Introduction
Le massif forestier de Fontainebleau situé à 60 km au sud-est de Paris couvre environ 25000 ha. Sa faune et sa flore sont d’une richesse exceptionnelle.
La Flore : On recense pas moins de 5685 espèces végétales dont 80 espèces d’arbres et d’arbustes avec une domination de chênes et de pins sylvestres. 1350 espèces de plantes à fleurs, 3000 espèces de champignons, 460 espèces de muscinées, 500 espèces de lichens…
La Faune : 57 espèces de mammifères (cervidés, chevreuils, sangliers), 200 espèces d’oiseaux, 15 espèces de reptiles et 18 espèces de batraciens. Sans oublier plus de 5700 espèces d’insectes.

L’immense domaine forestier offre une grande diversité de paysages. On rencontre de vastes étendues planes, de grandes étendues de sable, des futaies où l’on peut rencontrer des chênes parfois centenaires, des platières couvertes de callune et parsemées de bouleaux. Et bien sûr les fameux blocs de grès aux formes parfois très surprenantes.

La géologie
Il y a 35 millions d’années une mer chaude (mer Stampienne) s’est installée. Cette mer a ensuite laissé des sables dont l’épaisseur varie de 30 à 60 mètres. Ce sable (dit sable de Fontainebleau) renferme plus de 95 % de silice et sa pureté a permis son utilisation ancienne en verrerie et de nos jours dans l’optique de précision.
Ce sable est lui-même recouvert d’une dalle de grès de 4 à 5 mètres d’épaisseur, de sédiments calcaires et de limons éoliens.
L’érosion a ensuite façonné le massif et fracturé la dalle de grès. Par endroit, les monts érodés où la dalle de grès s’est disloquée nous donnent un paysage chaotique de blocs entremêlés.
Sur les platières dénudées, les eaux de pluie ne s’écoulant pas nous donnent de grandes mares pittoresques alors que les fonds sableux sont toujours secs.
L’action du temps a façonné tout ce paysage, donnant des blocs de grès dans des zones de reliefs parfois très planes et parfois très escarpées.

Le grès, définition
Roche détritique, poreuse, souvent litée, constituée de sable lié par un ciment siliceux ou calcaire.
Variétés : grès pur à ciment siliceux, grès ferrugineux à ciment siliceux, grès quartzeux, grès à ciment calcaire (ciment formé de calcite).

Platières, définition
Bancs de grès dégagés.

La formation de la dalle de grès
La formation de la table de grès provient du battement des nappes phréatiques dans la partie supérieure de la couche de sable, c’est-à-dire des cycles “inondations et assèchements” pendant le Stampien. Les grains de sable sous le climat tropical de l’époque ont baigné dans un ciment siliceux.
Cette formation de grès fut très irrégulière donnant à la table des épaisseurs très variables. Certaines zones sont plus ou moins dures du fait que les ciments sont plus ou moins siliceux ou calcaires.

Les blocs de grès
Il proviennent de la rupture des bords de platières. Les blocs en tombant peuvent se casser et glisser et s’amonceler en fonction du terrain. Les points de ruptures dans la dalle de grès étant situés aux endroits où la grésification fut la moins importante.
Certains blocs sont troués ou percés, cela provient souvent de la présence d’un ciment calcaire beaucoup plus soluble et qui a disparu avec le temps.


© Copyright Grimporama.com